EDF

Contexte

EDF stocke des pièces métalliques pour la maintenance des centrales thermiques (gaz, électricité et nucléaire) qui doivent respecter un taux d’hygrométrie entre 30% et 50% pour éviter la corrosion des matériaux et la dégradation de leur propriété mécanique.

N’ayant pas de traçabilité sur l’hygrométrie des pièces, EDF dépense plus de 100K€ par an en remplacement préventif des housses de protection du matériel stocké dans les caisses en bois dans un contexte où le matériel peut rester immobilisé pendant plus d’une dizaine d’années avant d’être utilisé.

Le changement d’une housse correspond à une opération lourde : ouverture de la caisse en bois, retrait de la sache hors d’usage, mise en place de la nouvelle sache, fermeture thermique de la sache, fermeture de la caisse en bois. La capacité maximale annuelle est le remplacement de 100 pièces métalliques par an.  

Quelques chiffres

  • 1600 caisses au total dans la division métallique (concerne uniquement les pièces métalliques)
  • 370 sur le site du POC ST Leu
    Un prestataire extérieur s’occupe du changement de housses de protection sur 100 caisses/an au total.
  • Budget Annuel de 100K€ pour ces 100 caisses ( soit 1000€ pour le coût de renouvellement d’une sache)
  • 100 caisses est la capacité maximale annuelle pour le prestataire
  • Le volume d’une caisse en bois va de 1m3 à 200m3 (exemple : rotor de centrale thermique)

Enjeux

EDF veut pouvoir surveiller à distance le taux d’hygrométrie des pièces métalliques et être alerté en cas de dépassement des seuils pour organiser le remplacement des saches thermosoudées uniquement pour les pièces dont le taux d’hygrométrie le justifie.

EDF souhaite aussi optimiser le coût opérationnel de cette opération de remplacement à l’aveugle.

Solutions proposées

Compte tenu des infrastructures de stockage complexes (bâtiments en béton armé, enterrés avec une faible connectivité avec les antennes GSM), nous avons proposé notre solution Sopalog Mesh comprenant du matériel avec la technologie Wirepas Mesh permettant de créer un maillage d’émetteurs/récepteurs communiquant vers une passerelle de communication 4G installée dans une zone couverte par le réseau 4G.

Les données sont ensuite uploadées sur notre plateforme SoTRUST à partir de laquelle l’hygrométrie des pièces est visualisable en temps réel et les alertes paramétrables en cas d’excursion.

La durée de vie des enregistreurs est de 10 ans.

Résultats

  • Validation technique : notre solution IoT fonctionne dans les locaux contraignants d’EDF
  • Diminution des interventions préventives des sous-traitants : les saches sont remplacées sur si le taux d’hygrométrie est dépassé
  • Augmentation de la durée de vie des pièces
  • Optimisation de l’organisation de l’équipe maintenance
  • ROI de 2 ans.

Sommaire

Plus d'articles

Quand on travaille avec des produits périssables, la notion d'excursion de température est d'une importance capitale.
La gestion de la température dans les chambres froides est cruciale pour assurer la sécurité alimentaire et la qualité des produits périssables.
Les enseignes de la grande distribution utilisent des bacs autonomes qui ne sont pas à des emplacements fixes. Ils changent de localisation en fonction des actions commerciales.